Arancini

Arancini

La peau râpée d’orange est utilisée depuis des siècles en cuisine en raison de l’arôme qu’elle donne aux plats, et demeure dès lors incontournable dans la préparation de nombreux gâteaux ; elle peut également être mangée seule, cuite, séchée et sucrée sous la forme d’un encas sucrée connu sous le nom de « arancini ».

 

Ces délicieux encas sont préparés à base d’oranges locales ; plus la peau est épaisse plus les arancini seront délicieuses. La peau d’orange bien nettoyée et épluchée est découpée en fines tranches qui sont ensuite placées quelques jours dans l’eau, qui est régulièrement changée. La peau est ensuite égouttée puis cuite afin de ramollir. Le processus de trempage et de cuisson est nécessaire afin de faire ressortir l’arôme amère caractéristique des oranges ; en outre, l’ajout de sucre et leur cuisson, jusqu’à ce que tout ce liquide ne s’évapore, permet d’obtenir un sirop sucré épais qui se marie harmonieusement au goût légèrement amer de la peau de cet agrume. Lorsqu’elles sont terminées, les peaux sont placées sur une feuille de cuisson recouverte de sucre glace dans lequel elles seront bien trempées puis seront séchées pendant plusieurs jours.

 

Les arancini constituent une sucrerie traditionnelle de fêtes de fin d’année lorsque les fruits juteux des orangers, sucrés ou amers, murissent. Ces arbres abondant de fruits sont très nombreux dans les pays méditerranéens, une variante de cette sucrerie existant en Italie ; en Croatie, elle est tout particulièrement populaire en Dalmatie et dans la région de Dubrovnik où les riches orangers constituent souvent le décor des jardins de la ville.

 

Outre leur goût exceptionnel, les arancini se marient parfaitement avec les desserts au chocolat ; ils peuvent également être moulus pour être utilisés dans la préparation de biscuits. Face à la popularité grandissante des cocktails, les arancini sont utilisés comme des décorations comestibles de boissons alcoolisées ou non à base d’orange. Aujourd’hui encore, ils peuvent être trouvés sur les tables de Dalmatie ; tous ceux souhaitant expérimenter peuvent également appliquer ce mode de préparation de sucreries aux peaux de mandarine, de citron ou de pamplemousse.